L’histoire se répète…

Continuer de grandir… S’il y a bien un enseignement qu’il faut tirer de cette saison de championnat fédéral, ce sont ces quelques mots.
Comme l’an dernier, les Bougnats avaient l’occasion de monter dans le train de l’Elite française du football gaélique, et comme l’an dernier c’est à quelques points près qu’ils disputeront le championnat honneur, dont ils sont détenteurs déjà deux fois (ancienne formule).

Pour la première fois cette saison, le soleil avait décidé d’être de la partie, et augurait une jolie journée de printemps, et quelques coups de soleil en prime.

Cela débutait donc bien, puisque dans le premier match de la journée, les Bougnats disposèrent facilement de la jeune équipe de Naives sans encaisser le moindre point.
Le second match contre Bordeaux était déjà décisif, Paris étant ces dernières semaines presque intouchable. Les bordelais talonnant les clermontois au général, il fallait pouvoir se mettre tout de suite à l’abri et garder son destin entre ses mains. La première mi-temps à retardement des jaunes et bleus, sous l’intensité des bordelais, ne permettaient pas de revenir aux vestiaires sous les meilleurs auspices à la fin de la première période. Malgré une deuxième mi-temps plus enlevé, les bougnats n’arriveront pas à faire leur retard, perdants même un peu leurs nerfs au terme d’un match âpre et musclé, qui valut l’expulsion de leur capitaine du jour.

Le ton était donné et les clermontois n’avaient déjà plus leur destin entre leurs mains, une seule solution, gagner, pour espérer que les autres trébuchent et ainsi se qualifier.
Mais voilà, malgré une bonne résistance, la défense clermontoise a fini par craquer sous les assauts parisiens. Des parisiens, largement au-dessus techniquement, et des clermontois qui, malgré leur cœur et leur courage, n’y pourront rien.

Le dernier match de poule contre Coutances apparaissait lui comme un match piège : déjà l’année dernière à Saint Brieuc, l’équipe normande avait apparu difficile à manier. Ce fut d’ailleurs le cas, avec un match très rude, ponctué de beaucoup de fautes, dont de nombreux penalties, mais dans lequel les clermontois ont réussi à maitriser leurs temps forts, pour s’adjuger une deuxième victoire et la possibilité de se hisser à la cinquième place. A noter, la merveilleuse réalisation de Coutances, un but venu d’ailleurs, avec une roulette au 30m pour récupérer le ballon, et un enchainement de frappe pleine lucarne qui a laissé le public et surtout la défense clermontoise sans voix…

Restait cette cinquième place à aller chercher contre l’équipe B de Paris, qui jusque-là, avait trusté les premières places des tournois. Un match, où la forme physique, et la maitrise clermontoise, aura permis de dérouler leur traditionnelle vague, et de s’assurer une cinquième place en guise de lot de consolation, et permettre d’assurer une jolie cinquième place sur le bilan de la saison de fédérale.

C’est donc à quelques points, à quelques buts, quelques imprécisions que s’est jouée cette saison de fédéral pour les bougnats. En effet, nous pouvons regretter le fait qu’ils aient été branchés sous courant alternatif cette saison, capable du meilleur à Lyon, ou du pire comme à Toulouse. Des points qui filent sur un manque de rigueur, une équipe qui a souvent le défaut de sa qualité, capable de fougue galvanisante pour aller chercher les meilleurs, mais aussi handicapante lorsqu’elle alimente des gestes d’énervements.

Soyons sûr qu’à la vue de la moyenne d’âge de l’équipe, celle-ci a encore de belles années devant elle, et de nombreux défis à relever qui devront passer par le jeu, et cette vague d’attaque si caractéristique de leur jeu, pour pourquoi pas, aller chercher de nouveaux titres, à commencer par ce championnat honneur, sur leur pré de Leclanché à Clermont-Ferrand, le 7 Juin prochain.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current [email protected] *