Ne pas rester de glace

L’odeur des vestiaires, le son de l’accordéon pendant que les regards se croisent tout en enfilant la tunique jaune et bleu, la petite montée d’adrénaline, la pluie…

10151772_300742253408903_1982642107_nAprès une longue trêve hivernale et malgré quelques matchs amicaux qui sont venus combler les mois entre la manche d’Euroleague à Paris et cette première manche de championnat fédérale, la reprise est là.

Pour ce premier tournoi, les Bougnats des Clermont GFC se déplaçaient à Lyon, la capitale des Gaules. En vue, l’objectif de la saison : disputer leur première finale de championnat élite, qui se tiendra à Clermont-Ferrand le 7 Juin 2014.

La journée a débuté par une mise en jambe contre le promu de l’Est, Naives, ce premier match permet aux Jaune et Bleu de pouvoir reprendre le rythme et mettre timidement en place ses phases offensives, sans éprouver trop de frayeurs défensives.

1487379_300742160075579_1534077081_nLes retrouvailles avec les Tolosa Gaels s’avèrent être plus relevées. Les deux équipes se rendent coup pour coup, et le coude à coude tourne en faveur des joueurs du bord de la Garonne. Les Bougnats peuvent nourrir quelques regrets sur ce match où leur petites erreurs défensives et le manque de réalisme offensif ont coûté cher.

A ce stade de la journée, le derby de l’est constitue déjà une demi-finale avant l’heure, entre la capitale des Gaules et les partisans de Vercingétorix. Après un match accrocheur et accroché, les Bougnats, avec un but venu d’ailleurs, de leur numéro 12, Thomas Ducrohet, filent vers une deuxième finale de manche fédérale depuis leur existence.

1978853_300741600075635_3366674_nLe second derby, contre l’équipe réserve de Lyon, n’atteint pas la même intensité, et permet aux Clermontois de pouvoir faire tourner l’effectif en vue d’une finale contre Toulouse qui leur tend les bras.
Tout cela était sans compter un invité surprise de cette manche lyonnaise… Si le temps jusque là avait été en cohérence avec la tradition irlandaise, il a finalement voulu jouer les troubles fêtes, et l’orage et la grêle ont eu raison des ardeurs de nos vaillants joueurs de football gaélique. Au final, les arbitres et instances décisionnaires faisaient le choix, pour la sécurité des joueurs et joueuses, d’annuler cette finale, et de désigner les Toulousains et les Clermontois vainqueurs de cette première journée de fédérale. Une victoire historique que les Bougnats ont pu fêter jusqu’au bout de la nuit Clermontoise. En esperant que celle-ci en appelle d’autres jusqu’à la fin de la saison.

RESULTATS

Lyon B 0-2 / Naives 1-1
Lyon A 0-7 / Clermont GFC 1-5
Tolosa Gaels 1-13 / Naives 0-1
Lyon B 1-1 / Clermont GFC 3-7
Lyon A 1-3 / Tolosa Gaels 0-7
Clermont GFC 1-7 / Naives 0-1
Lyon A 12-7 / Lyon B 1-0
Tolosa Gaels 1-8 / Clermont GFC 1-3

Classement
1. Tolosa Gaels
- Clermont GFC
3. Lyon A
4. Naives
5. Lyon B

Arbitres :
Aurelie Seiller
Adrien Henry

1385819686975

Avant une trève hivernale bien méritée, et d’avoir une surcharge pondérale due au foie gras, chocolat et autres dindes aux marrons… Nos voisins Lyonnais se sont dit qu’un petit derby de l’Est organisé avec les Suisses de Genève ne serait pas une mauvaise chose. Nous voilà donc repartis pour une nouvelle étape du tour de Gaule 2013 par les guerriers-ères de Vercingetorix, entamé par une manche Européenne à Paris, et un tournoi amical à Niort.

D’entrée les Bougnats ont été servis, un derby avec le voisin lyonnais aux petits oignons et pour le moins disputé… En effet, au final seulement deux points ont séparé les deux équipes, qui ont lutté tout le match, avec parfois des gestes qu’on aimerait ne pas revoir dans la saison.

1385826814113

Le second match contre l’équipe réserve lyonnaise a eu le mérite de permettre aux bougnats de ne pas revenir bredouille de ce déplacement sur les bords du Rhône, et aussi d’effectué un premier match sans but encaissé cette saison.
Dans les autres matchs, Genève s’est facilement débarrassé de l’équipe réserve de Lyon avant de chuter face à nos hôtes du jour en finale.
Au final, la victoire d’une belle équipe de Lyon et qui promet aux vues des différents tournois amicaux un beau championnat et une belle finale à Clermont Ferrand le 7 juin. La saison ne fait que commencer !

IMG_20131130_151951

Jusqu’au bout

970167_10151593678104857_1222164750_nOrganisateur de la derniere manche du championnat fédéral, nos Bougnats avaient une place à prendre. Non seulement pour une première victoire d’un tournoi fédéral, mais aussi au classement général : seulement 4 points de retard sur Lyon, seulement 2 points d’avance sur Toulouse. L’enjeu ? La place de second qualificative pour la finale du Championnat de France. Autant dire qu’à l’ouverture de cette première journée, tout était possible, que chaque point comptait.

575633_10151593558449857_545384228_nNous n’avons pas manqué notre entrée en jeu, mais sans pour autant s’imposer face à l’adversaire à battre : les Lyonnais nous battent d’un petit but. Premier revers de la journée, mais il n’est pas question de se relacher.

La rencontre contre Toulouse est tout aussi engagée et incertaine, pour finir sur un score qui ne satisfait personne : un 0-5 / 0-5 ne permet pas de donner une tendance pour le reste de la journée. Tout est encore à faire.

931377_10151593751074857_1097827260_nLa journée est ponctuée des matchs des Niortais qui ont besoin de renforts sur le terrain, et les Toulousains aussi sont suppléés par quelques Clermontois. De quoi prendre du temps de jeu et rester concentré pour le banc jaune et bleu.

Et ce sont les Dragons qui s’avèreront les plus surprenant, puisqu’ils ne lâcheront rien 988610_10151593764739857_1985504413_nsur notre rencontre avec eux, obligeant les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour s’imposer, certes largement, mais pas l’esprit tranquille.

Fébriles, les Clermontois le resteront jusqu’au match contre Paris, largement dominateurs – ils ne sont pas leaders du championnat fédéral pour rien. Avec cette défaite, c’est l’espoir d’une qualification en Elite pour la finale du Championnat de France qui s’envole, et nous prenons même la 4eme place du tournoi de Clermont, dérogeant ainsi à notre régulière 3eme place.

Doit-on pourtant regretter ces résultats ? Certes non. Le classement général est très serré sur le milieu du tableau. REFL2023Nos adversaires directs Lyon et Toulouse ne s’échappent pas de beaucoup, et on peut supposer que sans week-end players, la physionomie du tournoi Niortais n’aurait pas été la même, même si on ne bâtit pas une saison sur des extrapolations, d’autant qu’il reste un objectif : nous avons un titre à défendre, celui du Shield, en terres bretonnes. Nous retrouverons des Niortais désireux de faire un bon résultat, et ferons la connaissance d’équipes bretonnes qui n’ont pas démérité au cours de leur saison. La compétition sera intense jusqu’au bout.972157_10151593766104857_58014657_n

RESULTATS

Clermont 1-2 (5) Lyon 2-2 (8)
Niort 0-1 (1) Toulouse 2-7 (13)
Lyon 1-3 (6) Paris 4-6 (18)
Clermont 0-5 (5) Toulouse 0-5 (5)
Niort 0-1 (1) Paris 5-10 (25)
Lyon 1-3 (6) Toulouse 0-7 (7)
Niort 2-4 (10) Clermont 5-10 (25)
Paris 1-7 (10) Toulouse 0-2 (2)
Niort 1-3 (6) Lyon 5-7 (22)
Paris 2-7 (13) Clermont 0-4 (4)

En finale :
Paris 1-8 (11) Toulouse 0-3 (3)

Classement du tournoi :
1. Paris – 25 pts
2. Toulouse – 20 pts
3. Lyon – 16 pts
4. Clermont – 13 pts
5. Niort – 11 pts

 

ARBITRES

Adrien Henry
Xavier Ingrand

Rester en course sur le pré Niortais

Vendredi 19 avril, c’est en ordre dispersé et privé de quelques joueurs cadres – et de plusieurs chauffeurs aussi – que notre fine équipe se met en route, direction Niort. Si on ne se fait aucun soucis sur l’accueil qui nous sera réservé, on n’aborde pas la compétition avec la même sérénité : la lutte pour la qualification en finale élite du championnat de France reste très ouverte. Si nous n’avons plus aucune chance de rattraper Paris – faut pas rêver – , nous avons encore toute la place pour se positionner derrière eux et surclasser Lyon et Toulouse. Deux adversaires directs qui ne nous feront pas de cadeau. Et sans trébucher sur une équipe Niortaise toujours en montée qui peut ainsi jouer les trouble-fête dans cette lutte pour la seconde place.

Seule consolation, nous n’aurons pas froid ! Après la neige toulousaine et la grisaille lyonnaise, c’est un soleil radieux qui nous accueil a Espinassou, terrain de jeu des Niortais. Un temps plus qu’idéal pour jouer.

Nous avons tout notre temps pour nous préparer et nous mettre en condition, notre match ne sera que le troisième de la journée. Trop de temps peut-être, car nous manquons notre entrée en matière face à une équipe Lyonnaise qui a déjà joué et est donc en place. Sans parler du fait qu’ils ont fait venir deux Irlandais, risque sans doute calculé mais qui nous fait du mal, et le score est sans appel.

Face à Toulouse, la discipline sera le mot d’ordre. Pas question de chercher à briller, une victoire nous suffit. Désireux d’offrir une prestation sans tache, nous nous contentons des points au pied. Quand cela suffit à s’imposer, pourquoi chercher plus compliqué ?

La rencontre avec Paris a la saveur de notre premier match, lors du tournoi de Toulouse. Le score est serré tout le long de la partie. Nous faisons jeu égal avec les leaders du championnat, et serions sans doute resté sur un nul. Seulement voila, le hasard fait mal les choses : un geste défensif maladroit prend le gardien par surprise et nous perdons d’un but contre notre camp. Grosse déception.

Pas question néanmoins de se laisser aller : il faut affronter Niort, qui a prouvé qu’ils étaient capable se mettre en position de gagner face à Toulouse. La consigne est donc simple : ne pas se laisser surprendre. Ce match a été le match des Clermontois, puisqu’on ne leur a jamais laissé la possibilité de jouer leur jeu : on a vu ce que ca pouvait donner sinon !

Au final ? Une troisième place désormais habituelle. Nous marquons une constance rassurante mais agaçante pour qui vise la deuxième place au championnat fédéral. La seule consolation est que Lyon et Toulouse eux, ont été irréguliers, ce qui nous laisse au coude-à-coude avec nos deux adversaires directs. Gageons que la dernière manche du championnat, que nous jouerons à domicile, sera intense et engagée…

En tout cas, nous remercions chaleureusement les Niortais pour la qualité de leur accueil, la soirée ayant été plus qu’animée et teintée de bonne humeur.

RESULTATS

Niort 1-2 (5) Lyon 4-6 (18)
Paris 3-5 (14) Toulouse 0-4 (4)
Clermont 0-3 (3) Lyon 3-5 (14)
Niort 0-0 (0) Paris 1-9 (12)
Clermont 0-5 (5) Toulouse 0-3 (3)
Lyon 5-6 (21) Paris 1-1 (4)
Niort 2-0 (6) Toulouse 0-8 (8)
Paris 2-4 (10) Clermont 1-4 (7)
Lyon 3-4 (13) Toulouse 0-2 (2)
Niort 0-1 (1) Clermont 3-6 (15)

En finale :
Paris 0-2 (2) Lyon 7-10 (31)

Classement du tournoi :
1. Lyon – 19 pts (25 pts – 6 pts malus pour week-end players)
2. Paris – 20 pts
3. Clermont – 16 pts
4. Toulouse – 13 pts
5. Niort – 11 pts

 

ARBITRES

Michael Cryan
Mael Duigou

 

RECOMPENSES INDIVIDUELLES

Thomas et Martin Ducrohet – Meilleurs espoirs

Les Bougnats confirment en terres Lyonnaises

600286_10151493264004857_534840467_nLe derby Lyonnais est sans doute le plus facile, en terme de déplacement. Ce 23 mars, nous nous sommes levés aux aurores. Rendez-vous pris à l’Obélisque Clermontoise pour quitter les Puys à 7h. Et à l’heure dite, tous étaient prêts et sur la route. Le convoi a pu testé la nouvelle A89 qui nous fait gagner un temps précieux. Et nous permet de prendre le temps de s’arrêter pour dévoiler nos couleurs – et nous regrouper pour être surs de trouver le stade. Le tout en musique, 535717_10151493264309857_898695241_ngrace à l’accordéon de Martin, et la bonne humeur ambiante.

Une fois sur place, on retrouve bien sur les Lyonnais, affairés à l’organisation des festivités, mais aussi les Niortais. Ces derniers accueillent avec plaisir la nouvelle : 5 Clermontois viendront renforcer les 9 Niortais qui ont pu faire le déplacement. Et ce ne sera pas du luxe, car avec Lyon qui aligne deux équipes, la journée s’annonce dense. Les 6 équipes engagées sont divisées en deux poules qui s’opposeront avant des phases finales qui seront sans doute très disputées. Il faudra attendre patiemment les Parisiens et LE Niortais qui était chargé de transporter les shorts avant de pouvoir attaquer la compétition.

526625_10151493276239857_1020241021_nAffronter Paris n’est jamais une mince affaire : le niveau est haut, et ils mettent de l’intensité dans tous leurs matchs. Pourtant, la défense niortaise permet que le score ne soit pas dramatique. Ce qui ne sera malheureusement pas le cas face à Lyon A, qui a à cœur de briller sur ses terres. L’apport Clermontois ne permettra pas de faire la différence, même s’il permet plus de temps de jeu à ceux qui ont endossé le nouveau maillot Niortais. C’est donc malheureusement logiquement que Niort prend la dernière place de son groupe.

522399_10151493288239857_1547462247_nEn Poule B, les Bougnats se frottent à l’équipe B de Lyon. Composée de joueurs qui jouent leur premier tournoi, cette équipe novice mais prometteuse représente une mise en jambe intéressante pour les Jaunes et Bleus. Car bien sûr, l’objectif, c’est la rencontre avec Toulouse. Et sans surprise, c’est la guerre des nerfs qui commence : la rencontre entre les Bougnats et les Sudistes témoigne à nouveau de l’engagement et de la passion des deux équipes. Si certaines actions sont discutables, l’ensemble est néanmoins moins chaotique que lors du tournoi Toulousain. Mais cela n’empêche pas les Rouges de remporter largement le match. Les Bougnats sont deuxièmes de leur poule.

8199_10151493285334857_542771683_nAu cours de la journée, nous avons le grand plaisir de voir deux de nos blessés qui ont fait le trajet pour venir nous encourager. Un bon augure, sans doute : il ne faudrait pas les faire regretter le chemin !

Retour à la compétition : mécaniquement, nous rencontrons Paris en demi-finale. Notre ambition ? Renouveler l’exploit d’avoir fait douter les Parisiens jusqu’au bout lors de la 1ere manche du championnat. Mais il faut se rendre à l’évidence : l’équipe de la Capitale évolue à un autre niveau, et notre manque de fraicheur ne permet pas de faire la différence : alors qu’à Toulouse, nous les avions rencontré au tout début de la journée, nous avons déjà deux matchs dans les pattes dans cette manche Lyonnaise. Qu’à cela ne tienne, nous avons encore une troisième place à aller chercher. Et pour cette place convoitée, nous affronterons… Toulouse.

1681_10151493278874857_1688606849_nDu côté Niortais, le match de classement pour la 5eme et 6eme place contre Lyon B aurait pu être à portée. Pourtant, soucieux de se donner au maximum alors qu’ils sont à domicile, les Lyonnais donnent le meilleur d’eux-mêmes et remportent leur premier match.

Il est temps pour nous d’affronter une nouvelle fois Toulouse. Une rencontre à l’enjeu capital : c’est le maintien dans la course à la qualification pour la finale de St Brieuc qui se joue. Pour affronter ce match, un seul mot d’ordre : discipline. Et la rigueur paye. Certes, les Toulousains venaient juste de finir leur match face à Lyon en demi-finale. Cependant, ils ont renoncé de leur plein gré au temps de repos que nous étions prêts à leur laisser, pressés de nous « bouffer », ne demandant qu’une réduction du temps de jeu.
8392_10151493270519857_314560715_nQuoi qu’il en soit, les Bougnats ont été exemplaires durant tout le match, construisant leurs actions avec sérieux et pragmatisme. Les occasions sont justement exploitées, et si la réussite n’est pas toujours au rendez-vous, les Toulousains n’ont quasiment pas eu l’occasion d’être réellement dangereux. On déplore cependant un nouveau blessé : notre capitaine Sébastien rejoint le banc déjà bien plein de l’infirmerie. Malgré tout, au terme du temps réglementaire, c’est l’explosion de joie : la troisième place est acquise.

Si cette manche Lyonnaise a montré le travail encore à accomplir – notamment lorsqu’il s’agit de concrétiser entre les perches ou dans les buts – , il y a néanmoins de quoi se montrer fier de la prestation de nos Bougnats qui n’ont rien lâché et sont allés chercher leur troisième place avec le cœur et en équipe. Il reste encore deux manches dans ce championnat fédéral, et la course à la qualification en finale est encore très ouverte.

Mais en attendant, l’heure est à la célébration. Conviés au Johnny’s Kitchen pour le repas, au milieu du carnaval du quartier, nous avons profité d’un petit concert sur la place attenante avant d’avoir le droit d’attendre le repas. Oui parce que le service a été horriblement long, nous contraignant même à quitter le bar sans prendre le dessert. Pour les plus chanceux, la soirée se finira comme la journée : au sec. Pour les autres, le trajet de retour sera arrosé copieusement. Qu’importe ! Nous avons fait jeu égal avec Toulouse. Les compteurs sont à zéro, la balle est au centre, et rendez vous à Niort !

RESULTATS

 

Poule A

Paris 3-2 (8) Niort 0-1 (1)
Lyon A 8-8 (32) Niort 0-0 (0)
Paris 4-3 (15) Lyon A 3-4 (12)
CLASSEMENT : Paris, Lyon A, Niort

 

Poule B

Lyon B 0-2 (2) Toulouse 5-6 (21)
Clermont 6-7 (25) Lyon B 2-0 (6)
Clermont 0-3 (3) Toulouse 1-10 (13)
CLASSEMENT : Toulouse, Clermont, Lyon B

 

Match de classement 5eme et 6eme place

Lyon B 3-5 (14) Niort 0-5 (5)

 

Demies-Finales

Paris 4-5 (17) Clermont 1-3 (6)

Lyon A 2-4 (10) Toulouse 1-1 (4)

 

Match de classement 3eme et 4eme place

Clermont 1-3 (6) Toulouse 0-2 (2)

 

Finale

Paris 1-9 (12) Lyon A 1-8 (11)

 

Classement du tournoi :

1. Paris – 25 pts
2. Lyon A – 20 pts
3. Clermont – 16 pts
4. Toulouse – 13 pts
5. Lyon B – 11 pts
5. Niort – 9 pts

 

ARBITRES

Michael Cryan
Adrien Henry

Championnat Fédéral : 1er rendez-vous

Février est arrivé, et avec lui, le démarrage des compétitions. Pour cette première manche, les Bougnats se sont rendu à Toulouse, chauds bouillants à l’idée d’entamer le Championnat Fédéral. Et heureusement que la motivation était au rendez-vous, parce que la neige ne nous avait pas oubliés non plus. Dès le départ de Clermont vendredi soir jusqu’au retour dimanche, les flocons ont virevolté dans le ciel, accompagnés d’un vent piquant.

_MG_1376Samedi pourtant, les Clermontois étaient sur le terrain, à l’échauffement qui prenait tout son sens sous un -10°C (température ressentie) et d’autant plus important que les Jaunes et Bleus ouvraient la compétition face à Paris.
_MG_1399Ce premier match est resté très ouvert jusqu’à la dernière minute. Les Bougnats, bien en place, se trouvent facilement et tiennent la dragée haute aux Parisiens. Les deux équipes sont au coude à coude pendant tout le match, engagé et intense. Mais quelques instants seulement avant le coup de sifflet final, Paris s’échappe d’un but et d’un point. Dommage pour les Clermontois, mais ce premier match laisse présager une journée de qualité et un résultat sympathique.

_MG_1441Second match de la journée, la rencontre Niort-Clermont a demandé la concentration des Jaunards. En effet, les Niortais les avaient pris par surprise lors du tournoi des Lutins avec une première mi-temps en leur faveur. Pas question donc d’aborder ce match avec insouciance, les Niort Gaels sont des adversaires de valeur qu’il ne faut pas sous-estimer. Leur travail a payé depuis juin, ils ont gagné en qualité de jeu. La victoire des Clermontois est indiscutable, malgré un bon match des Niortais. Ces derniers n’accrocheront à nouveau pas leur première victoire en compétition officielle, mais ils n’en sont pas loin.

 

_MG_1526La rencontre avec Lyon sera abordée avec la même circonspection : la saison précédente, les Lyonnais ont habitué leurs adversaires à un rythme soutenu et un jeu de qualité. Pourtant, la rencontre est menée de bout en bout par Clermont, face à des Lyonnais en retrait.

 

A ce stade, il ne reste plus qu’à affronter Toulouse. Les résultats de la journée sont très clairs : Toulouse et Clermont ayant remporté tous leurs matchs à l’exception de leur rencontre contre Paris, les deux clubs sont à égalité et se_MG_1699 battent pour leur place en finale. Un enjeu de taille qui conduit à une rencontre musclée, d’autant que les Tolosa Gaels ne sont pas réputés pour leur retenue.
Aucune des deux formations ne consent à céder un pouce de terrain, les Toulousains sont bien décidés à prendre leur revanche après le Tournoi des Lutins. Fbrilité, fatigue ou énervement, les Bougnats n’ont pas réussi à mettre leur jeu en place et concède leur deuxième défaite de la journée, perdant ainsi leur place en finale.

Si prêts et pourtant si loin…

_MG_9585La déception est là, bien sûr, mais ce n’est que la première manche du Championnat. S’il y a encore du travail pour assurer la régularité des résultats, il y a néanmoins matière à se réjouir : passer à un cheveu d’une victoire face aux Parisiens, et s’imposer comme une équipe de qualité quand on ne compte aucun Irlandais dans ses rangs, c’est au minimum une victoire morale, que les Bougnats ont largement arrosée.

Et puis la journée n’est pas terminée, puisqu’il restait encore à assister à la finale opposant Toulouse à Paris. Jouant à domicile, les Toulousains ne manquent pas de supporters. Pour équilibrer donc, les Bougnats décident d’encourager les Parisiens. Le match est serré, mais Paris s’impose néanmoins sans contestation possible.

La journée s’est bien évidemment conclue autours d’un bon repas (après un Angleterre-France en rugby que l’on sait et sur lequel on ne s’étendra pas), en chanson et dans la convivialité, tout en gardant en tête la prochaine manche…

Merci à Tony pour les photos

RESULTATS

Clermont 1-4 (7) Paris 1-8 (11)
Lyon 0-2 (2) Toulouse 0-11 (11)
Clermont 5-3 (18) Niort 1-2 (5)
Paris 1-11 (14) Lyon 2-6 (12)
Niort 0-2 (2) Toulouse 5-6 (21)
Clermont 4-6 (18) Lyon 1-0 (3)
Paris 2-3 (9) Toulouse 0-5 (5)
Niort 0-1 (1) Lyon 5-9 (24)
Clermont 0-3 (3) Toulouse 2-4 (10)
Paris 4-4 (16) Niort 0-2 (2)

En finale :
Paris 2-5 (11) Toulouse 1-4 (7)

Classement du tournoi :
1. Paris – 25 pts
2. Toulouse – 20 pts
3. Clermont – 16 pts
4. Lyon – 13 pts
5. Niort – 11 pts